Reconnaître une situation inhabituelle en santé animale et prendre les premières mesures

Habituellement, le producteur ou un employé remarque la présence d’une maladie animale grave lorsqu’il remarque que quelque chose ne va pas dans le troupeau. Vous trouverez sur cette page  de l’information sur les indicateurs, les protocoles de première intervention et les obligations de déclaration qui incombent au producteur.

Vous trouverez de l’information plus détaillée sur les maladies animales graves et sur les mesures préparatoires et d’intervention dans les Manuels sur la GUSA à l’intention des producteurs.

INDICATEURS D’ÉPISODES SANITAIRES INHABITUELS

Qu’il s’agisse de changements de comportement ou de symptômes physiques, des signes peuvent permettre aux producteurs de détecter que leurs animaux sont souffrants. Le personnel devrait être informé des indicateurs propres à votre exploitation permettant de signaler une source d’inquiétude. Les signes de base et les symptômes de maladies animales graves propres au secteur laitier sont énumérés à l’annexe 2. Cette information contribuera à accroître la sensibilisation et favorisera une identification précoce.

Adaptez les Protocoles des indicateurs aux besoins de votre ferme, en consultation avec votre vétérinaire et votre personnel. Quand ces indicateurs sont observés chez certains animaux ou dans le troupeau, avisez immédiatement votre vétérinaire et suivez ses directives.

CONSEILS RAPIDES

  • Connaître les indicateurs et les protocoles d’intervention initiale
  • Reconnaître les principaux symptômes des maladies animales graves
  • Discutez de vos préoccupations avec votre vétérinaire

 

*Maladies à déclaration obligatoire* Les maladies à déclaration obligatoire sont décrites dans Loi sur la santé des animaux et le Règlement sur les maladies déclarables et sont habituellement d’une grande importance pour la santé humaine et animale ou pour l’économie canadienne. On exige de quiconque ayant le soin et le contrôle d’un animal (p. ex., un propriétaire, un vétérinaire, un laboratoire) de signaler immédiatement au vétérinaire de district de l’ACIA, la présence d’un animal qui est contaminé ou que l’on suspecte d’être contaminé par l’une de ces maladies.