La Coalition canadienne pour la santé des animaux a obtenu des fonds de l’Agri-assurance pour mener la deuxième phase du Projet de gestion des urgences sanitaires animales.

Ce nouveau projet fait fond sur notre réussite commune des dernières années et – comme son prédécesseur, GUSA I – cherchera à réduire les incidences des maladies animales graves en renforçant la sensibilisation, les capacités et la confiance dans l’industrie.

« En omettant de vous préparer, vous vous préparez à l’échec »
Benjamin Franklin

Gestion des urgences sanitaires animales – sensibilisation, capacités, confiance

Financé par le programme Agri-assurance, ce projet de 2,6 M$ offre une valeur ajoutée au secteur canadien du bétail en réunissant les acteurs déterminés à contrer efficacement les éclosions de maladies animales graves.

Au cours des quatre prochaines années, nous travaillerons de nouveau avec des gens et des organisations de producteurs de tout le Canada. Notre but est de renforcer le secteur canadien du bétail en améliorant nos connaissances et nos capacités collectives pour pouvoir gérer efficacement les importants risques d’éclosions de maladies animales graves. Les gains réalisés dans la résilience et la durabilité du secteur face à ces risques connus inspireront une confiance accrue des marchés envers le secteur canadien du bétail.

Voici les principales activités du projet :

PROTOCOLES

  • Élaborer de 3 à 5 protocoles pour combler les lacunes majeures dans les politiques de l’industrie.
  • Tester ces protocoles au cours d’un exercice national pour pouvoir les appliquer à grande échelle dans plusieurs filières.

RESSOURCES

  • Définir les rôles et les responsabilités en matière d’urgences sanitaires animales dans des PLANS pour le personnel des associations nationales et provinciales et des GUIDES pour les producteurs.
  • Nous associer avec 12 à 15 organisations de producteurs provinciales et 3 à 5 organisations nationales de plus.

OUTILS DE SENSIBILISATION

  • Outiller nos partenaires provinciaux pour les aider à faire connaître les ressources disponibles (brochures, site Web et formation).
  • Organiser des ateliers avec nos partenaires pour présenter les PLANS et les GUIDES du projet GUSA.

FORMATION DES PRATICIENS

  • En concertation avec l’ACIA et la Commission européenne de lutte contre la fièvre aphteuse, élaborer un cours de formation continue qui sera reconnu par l’ACMV et les autorités de réglementation provinciales.
  • Offrir aux vétérinaires en pratique privée un cours de formation à progression autocontrôlée pour qu’ils puissent repérer les maladies animales exotiques et y riposter.

Personnes-ressources

Vous aimeriez en savoir plus ou vous impliquer dans le projet GUSA?

Matt Taylor
m-taylor403@shaw.ca
403-607-1080

ou

Mikki Shatosky
design@declercq.ca
403-870-8784