Améliorer la gestion des urgences dans l’industrie canadienne du bétail et de la volaille

Le projet de gestion des urgences en santé animale (GUSA) prévoit de développer des ressources pertinentes pour l’industrie afin de minimiser l’incidence des maladies animales graves aujourd’hui et à l’avenir. Notre objectif est de renforcer les pouvoirs de gestion des urgences de l’industrie canadienne de l’élevage, face à l’évolution constante des maladies animales et aux événements indésirables, et ce en améliorant la sensibilisation, les capacités d’action et la confiance de l’industrie.

La GUSA porte en priorité sur le développement collaboratif et l’offre de ressources pratiques, de politiques et de formations qui aideront les producteurs, les associations sectorielles et les spécialistes en santé animale.

Les ressources qui ont été constituées jusqu’ici dans le cadre du projet GUSA pour l’industrie comprennent les plans de personnel des associations provinciales ainsi que les manuels des producteurs, les ateliers, les webinaires et une formation en ligne pour les vétérinaires en partenariat avec des organisations internationales de reconnaissance des maladies. Les ressources en cours d’élaboration comprennent des protocoles visant à combler les principales lacunes de l’industrie et des cadres de travail nationaux.

Ce projet d’une durée de quatre ans (2019-2023), financé par le biais du programme Agri-Assurance d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, repose sur les bases établies pour la GUSA I et porte sur la réduction de l’incidence des maladies animales graves grâce à une meilleure prise de conscience, capacité et confiance au sein de l’industrie. Le Conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage est responsable de la supervision des initiatives de la GUSA.

La GUSA en un coup d’œil

La GUSA suscite une vaste collaboration entre les organisations du gouvernement fédéral, notamment Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), les ministères provinciaux de l’Agriculture ainsi que les associations provinciales de producteurs de partout au Canada.

En collaboration avec la Commission européenne pour le contrôle de la fièvre aphteuse (EuFMD), l’ACIA et l’Association canadienne des médecins vétérinaires, la GUSA a permis de donner une formation en ligne sur la reconnaissance de la fièvre aphteuse aux vétérinaires et techniciens et technologues vétérinaires du Canada au début de 2020. Nous nous efforcerons d’offrir la même formation dans les années à venir ainsi qu’un programme similaire pour d’autres maladies animales graves telles que la peste porcine africaine.

Grâce à ce partenariat et à la collaboration de la Saskatchewan Cattlemen’s Association (SCA), les responsables de la GUSA ont organisé une formation en situation réelle pour un spécialiste de la production de viande bovine en Ouganda, afin de fournir une expérience immersive et directe des difficultés entourant la lutte contre la fièvre aphteuse. Cette expérience, qui s’inscrit dans le programme de mentorat des champions de l’industrie de la GUSA, a permis de tirer de nombreuses leçons pour le Canada. Surveillez les annonces de prochains événements et ateliers de la GUSA – présentation du participant, notre champion.

Pertinence

Le projet s’intègre à plusieurs initiatives stratégiques nationales, notamment la Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail (SIMB), gérée par AAC, et la Stratégie sur la santé des végétaux et des animaux pour le Canada (SSVAC), gérée par l’ACIA.

La GUSA rassemble les principales parties prenantes et renforce l’industrie canadienne de l’élevage. En dotant les associations et les producteurs de nouvelles connaissances et en rendant de nouvelles ressources accessibles, nous facilitons le partage d’expériences et l’apprentissage.

Le projet de la GUSA en est actuellement à la deuxième des quatre phases prévues de développement et de distribution des ressources. L’échéance prévue pour ce projet est mars 2023. 

Nous joindre

Vous aimeriez en savoir plus ou vous impliquer dans le projet de gestion des urgences sanitaires animales? Veuillez communiquer avec :
Contactez nous